28 septembre 2017

Les enfants qui ont survécu aux « psy » ne peuvent plus blairer la Gauche

Le destin des enfants pauvres mais doués est non seulement compromis par leurs parents déséquilibrés mais aussi par l’armada des formateurs « à l’écoute », des pédago-psycho, souvent des femmes, et des femmes de gauche, qu’ils ne peuvent souvent plus supporter dès l’âge de 17 ans.

Commentaires fermés sur Les enfants qui ont survécu aux « psy » ne peuvent plus blairer la Gauche

À lire aussi

Campagnol : pourquoi appeler un pays un « territoire » ?

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleUn territoire désigne tout et n’importe …