Madame Nyssen doit-elle démissionner après ses propos polémiques ?

Le 4 juin 2018, lors de la présentation de la réforme de l’audiovisuel public, Mme Nyssen, ministre de la Culture, a tenu des propos qui, en toute logique, devraient l’amener soit à présenter ses excuses soit à donner sa démission.

Outre qu’elle a salué les déclarations de Mme Ernotte, directrice de France Télévisions, sur les mâles blancs de plus de 50 ans qu’il faudrait chasser de l’antenne, elle a osé déclarer que certains Français étant « hautement réactionnaires », elle comptait sur les chaînes de radio et de télévision pour changer les mentalités.

C’est tout bonnement hallucinant ! Que signifie, pour le ministre, être réactionnaire ? Refuser la PMA aux femmes fertiles ? Rejeter la GPA éthique ou commerciale ? Demander que les déboutés du droit d’asile soient renvoyés chez eux ? C’est être conservateur, et non réactionnaire, que de défendre tout cela. Et quand bien même, être réactionnaire est une opinion comme une autre, nullement infamante, qui n’a rien de commun avec le fascisme ou le racisme. Prétendre « éradiquer » cette opinion et « rééduquer » le peuple qui vote si mal n’est rien d’autre que du totalitarisme.

Nous ne sommes plus au temps du général de Gaulle, quand son ministre de l’Information déclarait que l’ORTF, la télévision de l’époque, était la voix du gouvernement. Imaginons que Mme Le Pen ait été élue et qu’elle déclare (après avoir renvoyé 95 % des journalistes, des présentateurs et des humoristes de l’audiovisuel public) qu’elle entend combattre les opinions des « gauchistes » et les faire reculer grâce à des émissions orientées ? Elle serait sans doute obligée de démissionner après la vague d’indignation qui submergerait la France et l’Europe. Mais après la sortie indigne de Mme Nyssen, aucune réaction ou presque !

Toutes les informations, tous les sketches humoristiques des radios et des télévisions publiques sont déjà orientés et ne sont, en fait, que de la propagande pour les migrants ou pour les opinions dites « progressistes ». La droite classique est proscrite et les 40 % de Français qui votent FN, LR ou Debout la France sont considérés comme des proto-nazis qu’il faut dénoncer en boucle. Même M. Macron est désormais dans la ligne de mire de ces ayatollahs de gauche ! En vain, si on en croit les sondages : les Français ne sont toujours pas convaincus que l’immigration soit une chance formidable pour leur pays.

Emmanuel Macron et Édouard Philippe devraient d’urgence recadrer leur ministre et exiger d’elle à tout le moins des excuses, sinon une démission. La démocratie ne se débite pas en tranches. Elle est totale ou pas.

Commentaires fermés sur Madame Nyssen doit-elle démissionner après ses propos polémiques ?

À lire aussi

Migrants : notre redevance enrichit-elle les passeurs ?

Bien plus problématiques sont de mystérieux dons en nature... …